Pourquoi est-on sûr de retrouver ses objets perdus au Japon

Vous le savez déjà , le Japon est un pays sûr. Si vous faites tomber quelque chose en pleine ville , vous pouvez être certain de le retrouver aussitôt. Un portefeuille plein d'argent , un portable... l'année dernière seulement , c'est prêt de 30M de dollars en cash rapporté au bureau des objets trouvés. 

Même auprès des 75,000 voyageurs écoutés, Tokyo serait la ville la plus sûre du monde.

Accueil > Culture > Pourquoi est-on sûr de retrouver ses objets perdus au Japon


"Le Japon est un pays si sûr que ça ?" Les japonais eux même n'en reviennent pas. Au Japon , un étranger qui perd son portefeuille,même s'il est rempli d'argent ,aussi surprenant que cela puisse paraître , peut le retrouver intact.

La question se pose. Pourquoi retrouve t on aussi facilement des objets perdus au Japon ? Et pourquoi dans d'autres pays , il est beaucoup plus difficile de retrouver un portefeuille perdu ? Il y a , d'après ce que l'on peut constater sur le terrain, une raison principale à cela . N'hésitez pas à nous faire part de ce que vous en pensez et de votre expérience.

Le nombre important de "kouban” 


Quand il s'agit d'objet trouvé, on ne peut pas ne pas parler des Kouban. C'est postes de police que l'on trouve à chaque grand croisement où à proximité des lieux à forte fréquentation. 

Les Kouban jouent,certes, un rôle important dans le fait que le Japon soit un pays sûr. De là à dire que cela en est la raison principale, c'est difficile à dire. Une chose est sûr c'est quelque chose qui fait parti des particularités du pays. 


D'après le rapport d'étude réalisé par “l'agence de police nationale au bureau de sécurité de la vie”, vous m'excuserez cette traduction un peu barbare, le 「警察庁生活安全地域課」pour les intimes, il y aurait au Japon au 1er Avril 2006 pas moins de 6,362 postes de police pour prêt de 48,700 officiers. Ce qui revient à 1 policier pour … pas moins de 2600 habitants. Oui, le Japon est un des pays à la plus forte densité de population avec ses 127 millions d'habitants. 

Donc finalement, beaucoup de Kouban, ce qui s'avère très pratique pour y déposer des objets trouvés et permettre au propriétaire de retrouver son bien, mais il est clair que ce n'est pas la force policière du Japon qui en fait un pays sûr. Il n'y a qu'à comparer avec la France, avec quasiment 1 policier pour 300 habitants et constamment en plan vigipirate.

Si tu es perdu ou que tu trouves un portefeuille dans la rue, rapporte le au Kouban. Voilà un peu comment on éduque les jeunes japonais. Et c'est normal que ce comportement se poursuive et se transmette à l'âge adulte.


Comparativement, “à l'étranger”, pays autre que le Japon. Que faire si l'on ramasse un portefeuille, un portable ou autre objet de valeur ?

C'est une question que je vous pose, que que feriez-vous si vous trouviez un objet de valeur dans le rue ou le métro ?