L’importance de la parole dans les relations japonaises

Accueil > Culture > L’importance de la parole dans les relations japonaises

Au Japon, les implications derrière le fait de donner sa parole sont plus conséquentes qu’en Occident et également très différente. Ainsi, en France on peut très bien dire quelque chose sans le penser ou en disant « je vais le faire » au Japon toutefois, les choses sont légèrement différentes. 

Pour comprendre cette portée sociale qu’inclut votre parole, il faut considérer l’un des concepts clé de la société japonaise qu’est l’uniformité. 

Dans le pays du Soleil Levant il est important d’harmoniser au mieux ses relations professionnelles et amicales et pour parvenir à briller en société et être respecté de tous. Une personne qui s’isole et qui a du mal à se socialiser subira un rejet indirect de la part de société (perte de contacts, difficultés pour créer de nouveaux rapports d’un point de vue sociologique etc.)


En ce sens, il est important de prendre conscience de l’importance de la portée de votre engagement si vous souhaitez créer des amitiés solides ou que vous cherchez à avoir une relation plus intime avec un(e) japonais(e). Avant de rentrer plus en détails sur ce point notez que les japonais n’entendent pas le second degré comme nous l’entendons en Occident, aussi la plupart des choses que vous direz seront prises au sérieux et il est dans votre intérêt de maitriser la portée de cette notion dans le sens où c’est quelque chose qui peut ternir vos relations voir vous mettre dans des situations embarrassantes ou difficiles dans certains cas. 

C’est à partir de ce moment que ce que l’on appelle « 約束 » ou yakusoku en japonais prends son sens. Vous avez sûrement dû entendre ce mot dans les animés/séries japonaises que vous regardez. On parle de promesse dans les séries et animés et dans la vie réelle cette conception rejoint d’une certaine façon celle que vous connaissez déjà. 

On entend souvent dans les programmes télés japonais (animés/séries etc.) « 約束を絶対守る yakusoku wo zettai mamoru » ou bien « 約束を藪らね » littéralement traduit par je tiendrais/protégerais toujours ma promesse pour le premier et « Je ne briserais jamais ma promesse » pour le deuxième. Bien que légèrement différent ces deux exemples se rejoignent sur un point : On tient parole au Japon lorsqu’on s’engage à quelque chose au Japon.

Dès lors vous retrouverez ce concept sur les trois aspects sociaux majeurs de la vie japonaise (et de la vôtre si vous décidez de vous y installer)  

Sur le plan amical, lorsque vous vous engagez à venir à un évènement organisé par vos connaissances ou vos amis japonais il est important de tenir parole et de venir à cet évènement.

Premièrement sur le point de vue éducationnel, le respect étant plus que de mise au Japon, vous passerez pour quelqu’un qui n’a pas d’éducation si vous vous engagez à venir et que vous ne venez pas et surtout sans prévenir à l’avance. Les japonais même étudiant ayant un emploi du temps très chargé (concours d’entrée aux écoles ou pour un poste, baito, études, stages etc.) accordent beaucoup d’importance à ces évènements où l’on peut se détendre et relâcher la pression que la société japonaise exerce. 

Rompre une promesse vous colle une étiquette de menteur, et vous remarquerez très vite que plus personne ne vous proposera plus d’évènements, sans vous dire directement que votre geste a été mal apprécié (concept de 本音/建前 honne tatemae, c’est-à-dire ce que l’on pense vraiment (pensée réelle) en opposition à la façade(tatemae) – ce que l’on dit en société pour ne pas déranger.)

Concernant vos relations professionnelles, il est important de considérer que si vous vous engagez à finir une tâche ou toute autre chose qui vous est assigné et que vous n’êtes pas en mesure de le faire, voir que vous vous désistiez à la dernière minute d’un évènement, cela affectera de manière significative et expéditive votre environnement de travail ainsi que votre capacité à conserver votre emploi.

Gardez à l’esprit que les étrangers ne sont pas légion au Japon, dès lors il y a de fortes chances que l’on « sache qui vous êtes » lors de votre prochaine recherche d’emploi et que l’on vous refuse le poste. SI vous ne vous sentez pas en mesure d’accomplir la tâche ou autre, demandez de l’aide ou signalez dès le départ que vous vous désistez, ne prenez pas le risque de compromettre votre position dans l’entreprise ou votre réputation dans la ville où vous résidez.

Enfin, sur le plan amoureux, votre parole a une portée très profonde pour votre conjoint(e), et la moindre des choses que vous promettrez sera retenue, même si cela peut paraître surprenant.

Par exemple, en France on a tendance à dire, « tiens j’aimerais bien aller dans ce café là avec toi » ou alors « Je pense que l’on devrait aller dans ce parc d’attraction » sans pour autant aller dans l’endroit ou réaliser l’activité à laquelle on pensait. 

Toutefois, au Japon, si c’est vous qui suggérez quelque chose à votre conjoint(e) il/elle sera s’en souvenir et vous y emmenez lorsque vous aurez totalement oublié que vous vouliez y aller. 

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens, si vous acceptez une proposition à faire une activité ou visiter un endroit sans y prendre attention, attendez-vous à y aller dans les semaines qui suivent. Aussi si vous vous engagez moralement auprès d’une japonais(e), sachez qu’Il/elle vous prendra très au sérieux et se coupera peu à peu de son cercle d’amis du sexe opposé afin de se focaliser sur vous et la relation que vous entretenez. 

 La notion de partenaire et de conjoint à une relation profonde et ce, même chez les jeunes japonais et japonaises d’aujourd’hui.

En clair, pensez à réfléchir avant de vous engager au Japon, sur tous les plans, afin de vous éviter de vous retrouver dans des situations que vous ne maitriseriez pas, ou pire, dont vous ne vouliez pas !


ARTICLE DE :  NGANKORI Mickaël